LES GENTILS BOURSIERS, site de forums de bourse à accès réservé

Quelques forums de discussion sur la bourse dans un cadre calme et sécurisé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Joli topo sur les triangles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vero
Je cherche, pour progresser !
Je cherche, pour progresser !
avatar

Nombre de messages : 2322
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Joli topo sur les triangles   Ven 8 Déc 2006 - 21:40

Joli topo sur les triangles trouvé sur un forum à l'adresse:

http://www.boursorama.com/forum/message.phtml?page=1&id_message=353835806

Il s'agit d'un texte de scrat du 12:24 8/12/06 à 12h24

(NB: pour lecteur avancé ayant déjà parcouru le Béchu ou autre livre d'analyse technique; un peu dur à lire pour les purs débutants)

Du fait de la non permanence des messages sur le site, j'ai fait un copié collé:
Citation :
Le point sur : les TRIANGLES :

Etant donnné que l'on ne peut complètement écarter un éventuel triangle depuis le 28/11/06, j'en profite pour faire un point sur la figure en question:

Plus que je ne gère le truc, je suis à cheval sur sa construction/validation.
Il faut garder dans un coin de sa tête lapproche graphique pour mémoire, en sachant que:
- cest ce qui est observé par la majorité des intervenants sur le marché
- que si le triangle nest que graphique, lobjectif graphique en sortie ne sera pas atteint (je nai pas d'objectif expérimental, mais à vue de nez sur un triangle seulement graphique, la moitié de lobjectif graphique doit être une bonne cible), en tout cas pas sans lappui dun élément extrinsèque au triangle.

La meilleure approche en ce sens est à mon avis de voir ça sous l'angle Elliott, cest que ce quil y a de plus fiable.
Dans ce cadre (comme ds le cadre graphique), le triangle est formé par 5 sous-vagues (celles-ci sont elles-mêmes décomposables en 3 ou 5 sous-vagues cf ci-dessous) avec la particularité que la 4ième sous-vague empiète toujours sur la 1ère sous-vague. Cest cette particularité qui fait souvent défaut aux triangles graphiques.

Il faut ensuite distinguer le type de triangle:
- triangle d'initialisation (note : les 5 sous-vagues sont chacune décomposables en 5 sous-vagues),
- triangle de continuation ou correctif (note: les 5 sous-vagues sont chacune décomposables en 3 sous-vagues). Il y a 4 types de triangles correctifs appelés: ascendants, descendants, contractés (ou symétriques), en expansion.
- triangle terminal ou diagonal (note: les 5 sous-vagues sont chacune décomposables en 3 sous-vagues.). Les triangles diagonaux ont la plupart du temps la forme graphique de biseaux). Je préciserai juste quun triangle diagonal sera entièrement retracé ou presque. Cest lié à la nature de ce triangle: à sa position dans le mouvement global et à la raison qui a poussé à sa construction.
Pour les figures je renvoie au choix (ça se complète ) à De Ducla, Prechter, Béchu, Barron ou sur le net.
La philosophie sous-jacente à la construction de tel ou tel triangle relève soit de lexubérance (triangles diagonaux), soit de lindécision, quelle soit feinte (triangles dinitialisation) ou réelle (triangles correctifs).
Pour le détail des raisons conduisant à la construction de tel ou tel triangle plutôt quun autre, je vous renvoie aux mêmes sources d’infos complémentaires.

Pour la période de sortie: il est convenu que la sortie se fait généralement avant les 2/3 du triangle. Je ne sais pas si cest vraiment une règle absolue. Le fait est que cest ce quon observe généralement et quen tout cas la sortie se fait au plus tard aux 5/6 (mais cest déjà un peu loin).

Quant au sens de sortie: il est imposé par la nature du triangle lui-même et du mouvement dans lequel il sinscrit. Il ny a pas de fausse sortie possible (ou ce nest pas un triangle au sens elliottiste, je vais être assez intégriste là-dessus, ce nest pas forcément reconnu comme obligatoire par tous).
Je renvoie aux figures trouvables dans les sources.

Pour lobjectif de sortie:
les méthodes graphiques détudes du triangle donnent des objectifs statique et dynamique.
- dynamique: on trace une parallèle, à la droite du triangle qui na pas été cassée par les cours, les cours doivent se diriger sur cette parallèle
- statique : on reporte la hauteur maximum du triangle depuis le point de sortie du triangle.
Le temps mis pour atteindre cet objectif est variable, mais généralement ça prend entre la moitié et le double du temps de construction du triangle.
Plus globalement, lobjectif de sortie est surtout corrélé au mouvement précédent la formation du triangle (puisque les mouvements internes aux triangles et son amplitude sont eux-mêmes directement liés au mouvement précédent le triangle), et donc quelques part aux figures qui se sont formées sur le graphe une fois le triangle fini.

Javais pris lhabitude de considérer quil fallait des gaps internes au triangle, mais ce nest en fait pas nécessaire. La présence de gaps dans le triangle est tout simplement courante de par la nature même du sentiment sous-jacent conduisant à la formation dun triangle: hésitations, équilibre des forces, doù des gaps communs en son sein assez souvent. Ou exubérance, qui conduisent à des palpitations formants des gaps.

Pour les volumes: on a tendance à considérer quils sont en diminution par rapport à la phase de mouvement précédente dans le cas des triangles dinitialisation ou correctifs. Au contraire les triangles diagonaux verront souvent une augmentation du volume par rapport à la phase précédente. Cest juste en corrélation avec le caractère dindécision ou dexubérance.
On constate aussi des pics de volumes internes aux triangles, souvent sur les sommets/creux formant les terminaisons des sous-vagues internes au triangle.
Dune manière générale, pour les triangles dinitialisation et correctifs,le volume va décroissant à partir du début du triangle, avec un retour du volume en sortie..

Le triangle nest donc pour finir que le reflet dun sentiment de marché dune vibration de marché qui sapaise ou au contraire semballe et met un terme au mouvement.
Il est extrêmement piégeux , non seulement par les mouvements internes qui conduisent à se formation, mais aussi pas sa diversité de types, qui mène à des mouvements de cours ultérieurs radicalement opposés: poursuite du mouvement ou renversement. Le seul cas facile (mais peu courant et pas forcément excessivement facile à détecter) est le triangle diagonal dont on sait quil sera complètement retracé par le prochain mouvement des cours.
Be the vibe with you Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Joli topo sur les triangles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lecture du wend , un topo tres complet de la crise
» MAMAMIA chez Chaussures 35
» devinetteeee
» jeudi 10.09.09 Joli spectacle en perspective, prenez vos tickets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GENTILS BOURSIERS, site de forums de bourse à accès réservé :: A la découverte des marchés boursiers: nos forums boursiers généralistes :: Forum d'initiation à la bourse.-
Sauter vers: