LES GENTILS BOURSIERS, site de forums de bourse à accès réservé

Quelques forums de discussion sur la bourse dans un cadre calme et sécurisé
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'éventualité concrète d'une faillite bancaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 19 Mai 2010 - 21:12

La faillite d'Etat est un RISQUE qui ne pourra être évité que par une dévaluation monétaire, donc une hausse de l'or...

L'or physique a très peu de chances d'être interdit. Même si c'était le cas, ce serait totalement incontrôlable. En outre ceux qui possèdent le plus d'or sont les initiés, donc ils ne vont pas se mettre hors la loi...

La précédente interdiction n'a rien changé et on sait son manque d'efficacité à part pour les individus craintifs et scrupuleux... Au pire ils devront racheter l'or à son cours, mais ils n'en ont pas les moyens ! Enfin si l'or est interdit son prix flambera...
Pour finir, si on en arrive là, je pense qu'on aura de toutes façons une révolution, et en tout état de cause le marché au noir sera florissant ( voir actuellement ce qui se passe sur ebay ) !

Bref cette interdiction n'est qu'un mythe pour dissuader les gens d'acheter de l'or...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
sergeetcoco
Attention je débute !!
Attention je débute !!


Nombre de messages : 11
Age : 45
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 19 Mai 2010 - 22:36

Mon intervention essayait seulement d'aller ds le sens d'un éventuel scénario catastrophe qui semble se dégager de vos échanges ......
Il est clair que l'interdiction (je précise tout de même que l'interdiction de détenir de l'or n'a été levée qu'en 1975 donc 40 ans d'interdiction !!) entrainerait une forme de marché noir ..... mais un bon moyen est, non pas d'interdire, mais de dissuader grace à la la surtaxation !!! ... et pour moi, ce serait BCP + crédible ...

Comment vous dites : tout dépend s’il y a une dévalorisation globale des monnaies papiers dans le monde et tout dépend si le risque souverain est écarté ou pas....

Je ne dis pas qu'il ne faut pas détenir d'or (moi même peut être en ai je ?) ..... mais je commence à lire des montants dignent de la fin du monde :
Sur Breakingviews, Martin Hutchinson : l’or pourrait atteindre les 5300 dollars l’once !!!
Le hedge fund QB Asset Management: prix d’équilibre de l’or à 9500 dollars !!!

Quand mon épicier commence à parler d'or moi je commence à vendre !!!!

...... j'ai confiance en l'ingéniosité des hommes ....et de surcroit des marchés !!!! ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergeetcoco
Attention je débute !!
Attention je débute !!


Nombre de messages : 11
Age : 45
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 19 Mai 2010 - 22:47

... et franchement je n'ai pas envie de voir un or à 6000 ou 9000 dollar ... parce que j'ai envie d'avoir des enfants qui aient de quoi se payer à manger avec un salaire convenable. Quel sera notre monde avec un or à 9 000 $ ? .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Buonaparte
Je me documente !
Je me documente !
avatar

Nombre de messages : 538
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 19 Mai 2010 - 23:10

sergeetcoco a écrit:
Lecture ludique :

...."Ainsi, le Los Angeles Times dans un article paru aujourd'hui interrogeait Danon Robinson, recruteur pour Toro Trading à Wall Sreet. "Si une personne est douée au poker, il y a de fortes chances qu'elle le soit aussi dans les affaires", explique-t-il, "Si vous ne vous y intéressez pas, c'est quasiment un signal d'alarme, presque l'équivalent de ne pas lire le Wall Street Journal." Si une partie de Wall Street, particulièrement l'investissement bancaire, recrute des gens bien éduqués ayant pratiqué des sports d'équipe au lycée, d'autres comme Toro Trading s'intéressent plus à l'intelligence, l'astuce, la capacité à réfléchir rapidement et prendre une décision en conséquence, et toutes autres qualités essentielles pour un joueur de poker. Ils considéreraient que tout bon joueur de poker prend ce qu'il faut comme risque, sans exagération. "

Parfaitement, l'essentiel dans tout investissement, c'est la gestion du risque.
Risque très faible = Livret A
Risque élevé = Bourse

Le risque va aussi avec rentabilité, les deux courbes doivent monter ensemble, mais c'est pas toujours le cas et c'est là que les meilleurs font la différence.


Napoléon a écrit:
Dans tout ce qu'on entreprend, il faut donner les deux tiers à la raison, et l'autre tiers au hasard. Augmentez la première fraction, et vous serez pusillanime. Augmentez la seconde, vous serez téméraire.

On est toujours forcé de donner quelque chose au hasard.

L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
crozonette
Attention je débute !!
Attention je débute !!


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 19 Mai 2010 - 23:35

http://www.la-chronique-agora.com/articles/20100519-2743.html
Si je comprends bien cet article, qui ennonce entre autre le nombre de fois que chaque pays s'est déclaré en défaut de paiement, ce n'est pas si grave que ça ?
Si vous n'êtes pas dans les obligations d'état, quand ça explose, vous ne perdez pas grand chose ? Le pays continue sur sa lancée ?
Vous en pensez quoi, de leur analyse ?

Quant à moi, qui suis branchée sur l'économie contrarienne, j'entends souvent ce que vous dites, sergeetcoco : " si mon épicier commence à parler de l'or, moi je commence à vendre".
C'est vraiment difficile de se positionner, et comme c'est moi qui donne des conseils à toute la famille, j'avoue que c'est lourd.
Mais mes contrariens conseillent encore et toujours l'or.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Jeu 20 Mai 2010 - 14:13

Concernant le krach obligataire : il viendra. Pas parce que les Etats ne pourront pas payer MAIS parce que les taux d'intérêt monteront inéluctablement et donc les obligations chuteront. Bien sûr une hausse des taux sera difficile à supporter par les Etats, et c'est cela qui POURRAIT EVENTUELLEMENT engendrer des crises d'Etat.

L'or à 9000. Pourquoi pas ? L'or est sous-évalué contrairement à pas mal de matières premières. Il ne ferait que combler son retard. On aurait de l'inflation, rien d'anormal. C'est juste que des gens, les Chinois par exemple, préfèreront détenir de l'or plutôt que du $ ou de l'€. Après tout on a bien eu des flambées des cours immobiliers sans aucun sens. Du terrain contructible à 200 €/m2, n'est ce pas une aberration ?

La majorité des gens ne considèrent pas que l'or montera, ni ne possède de l'or. Nous ne pouvons donc pas nous placer en contrarien pour l'instant. Etre contrarien ne signifie pas être de l'avis opposé de rares spécialistes de l'or...

L'ingéniosité des hommes consiste justement à dévaluer conjointement leur monnaie, ce qui fit monter l'or. Je n'y vois pas la fin du monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mar 25 Mai 2010 - 20:36

J'ai entendu hier un truc sur BFM qui parlait du green-business.
Ils parlaient des éoliennes mais je verrais mieux un moulin sur une rivière ( j'ai déjà des idées car j'ai vu un moulin abandonné, à part par des pêcheurs on dirait ).
Bref avec le Grenelle 2, il parait qu'EDF a l'obligation d'acheter l'électricité aux fournisseurs, à un prix fixé. L'électricité serait fournie à la commune et la commune pourrait tirer profit d'une petite entreprise de ce genre. Ce n'était pas très précis et il faudrait se renseigner mais pourquoi ne pas acheter un moulin à eau pour fournir un peu de courant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mar 25 Mai 2010 - 21:24

http://www.latribune.fr/opinions/20100525trib000512275/banques-l-inaction-nous-coute-de-plus-en-plus-cher.html

Ce qui explique que l'euribor monte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 26 Mai 2010 - 16:44

1. pas très détaillé mais bon...
http://energie-verte.blogspot.com/2009/03/grenelle-energie-electrique.html
On voit que le solaire est loin d'être rentable !

2. 50 mesures
http://energie-verte.blogspot.com/2008/12/aides-energie-renouvelable.html

3. Hydraulique :
http://pagesperso-orange.fr/moulins.patrimoine/Articles%203.htm

4. COMMENT PRODUIRE VOUS-MÊME DE L'ÉLECTRICITÉ HYDRAULIQUE
http://www.maisonbrico.com/index.phtml?srub=87&iart=1362
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
crozonette
Attention je débute !!
Attention je débute !!


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 26 Mai 2010 - 17:29

Nous avons un puits, mais c'est tout.
Nous désirons au mois de septembre, engager des travaux pour mettre en place la plus grande autonomie energétique.
Nous avons un système de radiateur en fonte que nous voudrions garder. Par contre le fuel, on veut passer à autre chose....mais à quoi ?
J'avoue que nous sommes en pleine réflexion. Nous pensions à la géothermie, mais le devis est salé.
En plus, sur un forum, j'avais entendu dire qu'il y avait de bonnes solutions, pas cher, mais que les chauffagistes ne proposaient pas, car cela ne leur rapporte pas assez......
On va bien finir par trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 26 Mai 2010 - 17:52

moi j'ai la géothermie. Les puits canadiens sont pas mal.
Les chauffe eaux solaires : à méditer.
Moins cher : les pompes à chaleur mais nécessité d'électricité.

J'ai étudié les systèmes à bois. Mais pour le particulier, rien de terrible. Il faudrait un système de production d'électricité/ chaleur pour un lotissement pour que ce soit rentable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Dim 30 Mai 2010 - 19:42

Combien coûte une éolienne

Le coût total des éoliennes est compris entre quelques centaines d'euros à plusieurs centaines de milliers, mais les prix ont tendance à baisser avec l'augmentation de la demande. Comparativement, l'investissement dans le solaire est plus cher par rapport à la production.

La rentabilité de l'investissement dans l'éolien

Une éolienne qui coûte environ 250,000 euros permet de produire de l'énergie revendue au réseau d'électricité, et rapporte environ 2,000 euros par mois. L'entretien des éoliennes est assez cher, car réalisé par des spécialistes, sauf pour les plus petites. Il a lieu environ deux fois par an, et la durée de vie d'une éolienne est de vingt ans en moyenne. Il faut compter quelques 2 ou 3 % du coût d'ensemble. L'investissement dans une éolienne est remboursé en moins de quinze ans environ.

Le problème de la faible rentabilité est dû au fait qu'elles ne tournent que lorsque qu'il y a du vent. La difficulté est de trouver des zones avec assez de vent, mais pas trop. Il faut un sol résistant, à cause de l'effet de levier, une accessibilité aux poids lourds, pour l'installation, et la proximité d'une ligne électrique.

http://www.energieeolienne.net/investir.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
sergeetcoco
Attention je débute !!
Attention je débute !!


Nombre de messages : 11
Age : 45
Date d'inscription : 16/05/2010

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Dim 30 Mai 2010 - 22:02

A propos de la dette en France .... petit coup de gueule ...

dès 1981, la dépense publique a explosé, creusant irrémédiablement le déficit de nos finances publiques. Nul doute que l'abaissement de l'âge de la retraite à 60 ans a fortement participé aux déficits publics. D'ailleurs fort peu de nos partenaires européens (pour ne pas dire presque aucun) n'ont eu la bêtise d'imiter l'expérience française.
C'est le gouvernement Chirac, lors de la 1ère cohabitation, qui a amorcé, en 1986, une timide réduction des dépenses, et du rythme de croissance de la dette (qui continue cependant d'augmenter, en raison du cumul des déficits passés et des intérêts).
L'augmentation sensible des dépenses et de la dette reprend dès la ré-élection de F. Mitterrand en 1988.
Lors de la 2nde cohabitation, en 1995, Balladur établit une sorte de Statu Quo entre recette et dépense sans pour autant chercher à réduire la dette : les déficits publics sont maintenus au niveau imposé par P. Bérégovoy et la dette explose.
En 1995, A. Juppé engage une réduction notable de la dépense qui, avec la hausse des recettes, favorisée il est vrai par une conjoncture économique plus favorable, permet de stabiliser la dette en 1997, et même d'amorcer une baisse dès l'année suivante.
Malheureusement la dépense repart rapidement à la hausse avec l'arrivée de L. Jospin à Matignon, dépense largement "boostée" par la réforme des 35h que nous devons à ... M. Aubry ... Qui ferait donc mieux de se taire plutôt que de donner des leçons de gestion au gouvernement...

http://www.insee.fr/fr/indicateurs/cnat_annu/base_2000/documentation/publications/ecofra04-dette.pdf

rem : La dette brute est passée de 589 milliards de francs en 1980 à 4.727 milliards de francs en 1997, soit une multiplication par plus de 8 en 17 ans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Dim 30 Mai 2010 - 22:29

Pas d'inquiétude : le PS sera au pouvoir dans 2 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Lun 31 Mai 2010 - 21:11

"Pas d'inflation, pas de risque" qu'ils disaient... Moi je dis " ça pue !"

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=98da976a16a66280c2e19e42fa014632
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Elisabeth
Vieil habitué du forum
Vieil habitué du forum
avatar

Nombre de messages : 11726
Date d'inscription : 29/01/2005

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Jeu 10 Juin 2010 - 10:25

http://www.boursorama.com/forum-cac-40-le-patrimoine-des-francais-est-virtuel-399821971-1

Forums > CAC 40

Posté par C8167978 ( Bob )
le patrimoine des français est virtuel
Auj. à 07:44

Citation :
une proportion importante de celui-ci est composé d'immobilier dont chacun (enfin parmi ceux qui sont avertis) s'accorde à dire qu'il est surévalué d'au moins 40 %/ pouvoir d'achat des ménages (CF. courbe de Friggit) et ceci sans tenir compte de la crise actuelle et de la probable entrèe en dépression qui laminera encore plus le pouvoir d'achat et donc la valeur des actifs.

pire, l' épargne financière des français est investie en livrets A, assurances vie, Sicav monétaire qui sont des produits garantis par l'Etat ou eux -mêmes investis en emprunts d'Etat,bons du Trésor ou en dépot à terme de banques (investis en emprunt d''Etat). Et chacun se croit à l'abri avec ces placements ? Attention aux désilusions car personne ne vous préviendra

mais quand l'Etat fera défaut, tout cela ne vaudra plus grand chose. Beaucoup ont du mal à l'imaginer et à fortiori à le comprendre.

Sans parler des retraites, ( qui sont payées ou plus ou moins garanties par l'Etat...).

Je ne cesse de vous dire que le créancier de l'Etat,celui qui lui prete, c'est VOUS directement ou indirectement et certainement pas de vilains spéculateurs anonymes, gnomes et autres.
Quand celui-ci fera défaut (et il le fera bientôt) vous perdrez alors l'essentiel de votre patrimoine et vos revenus futurs car il ne pourra plus assumer ses engagements.
Si l'Etat fait defaut, c'est vous qui vous appauvrissez !! et ça ce ne sera pas virtuel !!

_________________
Animatrice sur dérivés. Sur boursorama, mon pseudonyme est 56529597
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: LA Crise anglaise commence   Lun 14 Juin 2010 - 20:32

Maintenant que les élections sont passées. L'Europe a géré temporairement son merdier, les USA cachent encore leurs problèmes, devinez ou l'attention va se tourner...
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=3fcb867eb046e0a22e201264056dbc49
:réveillon:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Lun 14 Juin 2010 - 20:40

La crise, c'est cool ! Ca permet de faire passer des mesures déraisonnables comme augmenter encore les taxes et impots, alors que l'Europe et surtout la France est trop lourdement imposée. Et grâce à la crise, pas de révolte populaire !
Ah oui, l'impot sur le revenu ne monte pas mais les diverses taxes augmentent et pèsent particulièrement sur les plus aisés ( voir réforme des retraites )...
... ou comment prendre les Français pour des imbéciles... pancartemerci
... et après tout ça les politiciens se demanderont pourquoi les Français boudent les élections ou ne votent pas pour la majorité socialo-capitaliste... stopcnul


http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=fd1bc6d0c05c2ed7ef4c79ad034e8f56
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Mer 16 Juin 2010 - 12:21

Les banques espagnoles ont emprunté des montants record ( 85,6 milliards d'euros) le mois dernier à la BCE, ce qui confirme qu'elles ont les plus grandes difficultés à se financer sur le marché interbancaire.

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=d952c389bed5d46719d97fd25b786106
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Jaco
Je me documente !
Je me documente !


Nombre de messages : 617
Date d'inscription : 08/08/2008

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Sam 24 Juil 2010 - 15:34

Aux Etats-Unis, 102 banques ont fait faillite en 2010 :

http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?num=2888ef7bb91c1144bc7869dce0ad6272
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://economie.aliceblogs.fr/blog
Buonaparte
Je me documente !
Je me documente !
avatar

Nombre de messages : 538
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   Sam 15 Jan 2011 - 14:15

Les banques ne feront pas faillite les premières, on a gagné du temps en transférant le risque aux états, qui maintenant cherche à en gagner en transférant le risque sur les banques centrales, en fait, ce sont les banques centrales qui risquent la faillite.

C'est une course contre le temps (qui est précieux) , avoir le temps de faire payer les peuples.

Les peuples ne comprennent pas (Grèce, Irlande, Algérie, Tunisie.....)

napoléon bonaparte a écrit:
Il faut des fêtes bruyantes aux populations, les sots aiment le bruit et la multitude c'est les sots.
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éventualité concrète d'une faillite bancaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éventualité concrète d'une faillite bancaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» le bar a fait faillite ?
» Référentiel SAMU/SDIS, référentiel SAMU/AP ???
» FEDEX ! FX ! FDX
» Mexicana ! MX ! MXA
» Niki ! HG ! NLY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LES GENTILS BOURSIERS, site de forums de bourse à accès réservé :: A la découverte des marchés boursiers: nos forums boursiers généralistes :: Discussions en direct entre nos membres-
Sauter vers: